Quand les parents se séparent - paroles de jeunes

"Ce n'était pas forcément quelque chose dont on avait besoin de de parler, mais on savait qu'on était là les uns pour les autres"

Valentin*, 18 ans

(...) Ce qui restera le pire pour moi est survenu par la suite : c’était l’incapacité des adultes de régler leurs problèmes entre eux sans impliquer les enfants. Je me sentais complètement tiraillé entre ma mère et mon beau-père d’un côté, mon père de l’autre. (...) Avec le recul, je conseillerais à un jeune qui traverse ça d’en parler avec ses parents, de dire ce qu’il ressent. Ce n’est pas à l’enfant d’assumer le choix des adultes. Lire la suite...

*Prénom d'emprunt